confiance en soi,  connaissance de soi

Mon ado se trouve nul – la théorie des intelligences multiples

« Je suis nul, je révise mais ça ne sert à rien, je suis nul… Et puis dans la famille on est tous nuls en math, il n’y a pas de raison que ça change... »

Quel parent n’a pas entendu cela ?

Moi c’était avec ma fille il y a quelques mois…

Ce n’est pas toujours facile, pour nous parents, de trouver les mots justes quand notre ado doute de ses capacités.
Il a appris sa leçon, révisé et pourtant il n’obtient pas les résultats à la hauteur du travail qu’il fourni.

Il se décourage. Il vous dit que ça ne sert à rien de continuer à travailler parce que ses résultats n’évoluent pas. Il en vient même à penser qu’il n’est pas intelligent.

D’ailleurs, les élèves qui réussissent sont-ils plus intelligents que les autres ?

Mon ado se trouve nul, qu’est ce que je lui dis ?


ÇA VEUT DIRE QUOI ETRE INTELLIGENT ?

Les jeunes pensent souvent que l’intelligence est un “don”.

Une certaine quantité d’intelligence serait distribuée à la naissance et nous devrions faire avec, tout au long de notre vie.

L’intelligence serait donc fixe et mesurable et nous n’aurions aucune prise sur elle.

On mesure bien l’intelligence avec des tests !

Notre ado est alors convaincue que, quelque soit les efforts qu’il fournira, cela ne changera pas fondamentalement ses résultats.

Je dois avouer que j’avais les mêmes croyances…

Jusqu’à ce que je découvre la théorie des intelligences multiples développée en 1983 par Howard Gardner.

Ce psychologue, professeur de Neurologie à l’université de médecine de Boston et professeur en éducation à l’université de Harvard, offre un autre regard sur l’intelligence à partir d’une approche scientifique d’observation des zones du cerveau en activité.

Alors quelles sont ces intelligences ?

Selon Howard Gardner, il en existe 8 (peut être même 9 mais cette dernière n’est pas encore validée scientifiquement alors je n’en parlerais pas) :

LinguistiqueCapacité à utiliser le langage pour comprendre les autres et exprimer ce que l’on pense.
Logico-mathématiqueCapacité à utiliser les nombres efficacement et à raisonner.
Visuo-spatialeCapacité à percevoir le monde, à créer des oeuvres d’art, à se faire des images mentales juste des choses.
InterpersonnelleCapacité à agir et réagir avec les autres, à comprendre leur motivation.
IntrapersonnelleCapacité à être conscient de soi-même, de ses émotions. Capacité à se comprendre, à s’auto-discipliner.
KinesthésiqueCapacité à contrôler ses mouvements, sa motricité fine, à pratiquer du sport. Capacité à apprendre par la pratique.
MusicaleCapacité à être sensible au rythme, à comprendre la musique.
NaturalisteCapacité à comprendre, classer et expliquer la nature, à utiliser ses connaissance sur l’environnement naturel

La bonne nouvelle c’est que :

  • tout le monde possède ces huit intelligences. Même si nous ne les développons pas tous de la même manière en fonction de notre éducation, du milieu social, des activités de loisirs…. Il en résulte des intelligences dominantes et des intelligences dormantes.
  • chaque intelligence évolue, elle n’est jamais statique, elle ne se développe pas de manière linéaire. Bruno Hourst dans son livre “A l’école des intelligences multiples” précise que “la plupart des êtres humains peuvent développer chaque intelligence jusqu’à un bon niveau de compétence si l’on nous donne des moyens adaptés pour le faire et les encouragements nécessaires.
  • la plupart du temps, on utilise plusieurs intelligences ensemble de manières complexes. Par exemple pour réaliser une recette de cuisine : lire la recette (intelligence linguistique), manipuler les ustensiles (intelligence kinesthésique), connaître les ingrédients (intelligence naturaliste), faire des calculs de proportions (intelligence logico mathématique)…
  • Il y a plusieurs manières d’utiliser chaque intelligence. Par exemple : pour l’intelligence kinesthésique on peut être mauvais en sport et bon en montage de maquette.


A QUOI CA SERT DE CONNAÎTRE SES INTELLIGENCES DOMINANTES ?

Connaître ses intelligences permet à notre ado de :

  • augmenter l’estime de soi en prenant conscience que, lui aussi, est intelligent et qu’il possède de nombreuses capacités,
  • reprendre confiance en lui : si l’ado adapte ses méthodes d’apprentissage en fonction de ses intelligences dominantes et dormantes, ses résultats s’amélioreront et peut-être même, prendra-t-il du plaisir à apprendre !
  • retrouver de la motivation,
  • savoir quelle intelligence développer davantage pour équilibrer ses huit formes d’intelligences,
  • adapter ses méthodes de travail scolaire en fonction de son processus de pensée et d’apprentissage.
  • faire un choix d’orientation.

Pour appréhender leur scolarité dans les meilleures conditions, il est capital, pour nos jeunes, de connaître leurs intelligences dominantes et leurs intelligences dormante afin qu’ils puisent adapter leur méthode de travail. 

Dans son livre, Bruno Hourst confirme qu’”apprendre aux jeunes à réfléchir sur leurs propres processus de pensée et d’apprentissage sera bénéfique à l’ensemble de leur scolarité. Cela leur donnera des clés pour devenir de meilleurs apprenant toute leur vie”.


COMMENT AIDER NOTRE ADO A IDENTIFIER SES INTELLIGENCES DOMINANTES ?

Il existe des tests en ligne, mais le meilleur moyen de les reconnaître est d’observer notre ado, et de le questionner :

  • qu’est-ce qu’il aime faire quand il n’est pas en cours ? Quelles sont ses activités extérieures ? Observer le !! Attention : un jeune mauvais en français peut avoir une intelligence linguistique développée s’il aime raconter des histoires, écrire des chansons etc…
  • Quel type de jeux aime-t-il ? Pourquoi ?
  • Qu’est-ce qu’il sait bien faire ?
  • Qui sont ses héros ou héroïnes : au début ils vont citer des chanteurs ou sportif mais demandez leur “en dehors des chanteurs ou sportifs qui sont tes héros ?”. Ils vont peut être citer un parent, un membre de la famille, Napoléon, Pasteur… Qu’est-ce qui lui plaît chez tel ou tel héros ?
  • Quelles sont ses matières préférées au collège ou au lycée ?
  • Cherchez ensuite ce qui dans la liste a un rapport avec les 8 intelligences.

Je vous renvoie aussi au tableau suivant pour vous donner des pistes :

Intelligence…aime…
Linguistiquelire pour comprendre, écrire, écouter, raconter des histoires, apprendre des langues étrangères. Il parle beaucoup !
Logico mathématiquefaire des expériences, les jeux de logique, résoudre des problèmes, travailler avec des chiffres, poser des questions, explorer des modèles et des relations. Il est concentré et pose souvent des questions pour comprendre.
Visuo spatialedessiner, construire, imaginer et créer des choses, rêvasser, regarder des films, des photos, des diapositives, jouer à des jeux vidéo. Il a besoin d’un dessin pour comprendre. Il a bon sens de l’orientation.
MusicaleBouger, fredonner, écouter de la musique, jouer d’un instrument, réagir à la musique. Il est sensible aux bruits, au pouvoir émotionnel de la musique, à l’accent d’une langue étrangère.
Kinesthésiquebouger, toucher, expérimenter, utiliser le langage non verbal. Il a besoin de faire. Activité physique et/ou manuelle.
InterpersonnelleParler aux gens, faire partie d’un groupe. Il crée du lien. Il entre facilement en contact avec les autres. Il aime jouer le rôle de médiateur.
IntrapersonnelleTravailler seul, poursuivre ses propres intérêts. Il se pose beaucoup de questions. Il apprécie la solitude, il sait se motiver. Il développe une forte vie intérieure (journal intime par ex.)
NaturalisteObserver la nature : les végétaux, les animaux, les minéraux et les phénomènes naturels en général. Collectionner les objets et les classer. Il fait des liste, il comprend le monde qui l’entoure.

Alors, retrouvez-vous votre ado dans plusieurs de ces intelligences ?

Astuce : pour déterminer son intelligence dominante posez-vous cette question : Quelle est l’intelligence qui le ressource ?

Vigilance : le but n’est pas d’étiqueter nos jeunes mais d’avoir conscience de leurs forces et faiblesses en tant qu’apprenant pour ensuite pouvoir les accompagner dans leur scolarité.


COMMENT DÉVELOPPER LES INTELLIGENCES DE NOS ADOS ?

Pour permettre à notre ado de développer toutes ses intelligences, on peut :

Piste 1 : lui proposer un environnement riche afin de permettre des expériences intellectuelles et sensorielles différentes.

Dans un tel environnement, le jeune peut avoir ce que Gardner appelle une “expérience cristallisante” qui sert de déclencheur à une intelligence spécifique. Par exemple c’est en assistant à un concert ou en regardant la biographie d’un musicien à la télévision qu’un jeune peut avoir envie d’apprendre à jouer d’un instrument, voire déclencher une vocation.

A contrario, il peut y avoir des “expériences paralysantes” qui sont liées à des expériences de honte, de culpabilité, de rejet, de négation de la personnalité. Ces événements peuvent éteindre une intelligence.

Tous les jeunes ne vivront pas ce genre d’expérience radicale, cela étant un environnement riche peut leur permettre de déclencher des intérêts qui les aideront toutes leur vie à développer certaines intelligences.

Piste 2 : lui proposer des jeux. Et oui, les jeux de société sont un très bon moyen de développer ses intelligences en s’amusant.

Voici quelques exemples :

Pour développer l’intelligenceon peut jouer à
LinguistiqueAnagramme, Contrario, Mixmo, Srabble, Dixit, Vocabulon, Cadavre exquis
Linguistique et logico-mathématiqueDéducto
Logico-mathématique et Visuo-spatialeTimeline
Logico-mathématiquesudoku, jeu d’échecs, Fame US
MusicaleRythme and boulet
KinesthésiqueTimes Up
Visuo-spatialePictionnary, mémory, Identik
IntrapersonnelleCaractère
InterpersonnelleBrin de Jasette, Compatibility, la SMART Table, le crayon collaboratif
NaturalisteC’est pas sorcier écologie, Bioviva, Négocio

Je connais certains de ces jeux mais pas tous, si vous souhaitez partager votre expérience ou proposer d’autres jeux, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires.

Piste 3 : lui apporter un soutien actif et une reconnaissance.

« Tu es toi et tu es différent. » Souvent les jeunes se comparent avec leurs frères/sœurs ou avec des élèves de la classe. En recherchant avec lui ses intelligences dominantes, nous l’aidons à prendre conscience qu’il a des atouts qui sont parfois différents de ceux des autres.


CONCLUSION

Alors, qu’est ce que je dis à mon ado qui se trouve nul ?

Vous l’aurez compris, lui expliquer qu’il possède 8 types d’intelligences et chercher avec lui lesquelles sont dominantes peuvent l’aider à reprendre confiance en lui et en ses capacités.

Il est important d’insister que sur le fait que nous les avons toutes, qu’elles évoluent dans le temps.

C’est souvent un grand soulagement pour l’ado : à travers cette théorie, il découvre qu’il n’est ni stupide, ni paresseux, ni nul, mais qu’il a des formes d’intelligences qui ne sont pas reconnues à l’école.
Et ce soulagement est également souvent partagé par les parents…

Et puis, Bruno Hourst rappelle que “les difficultés, les échecs scolaires ne sont pas forcément la preuve d’incompétence mais sont souvent engendrés par la non reconnaissance de certaines intelligences par notre système scolaire”.

« Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. » Albert EINSTEIN

De nombreux jeunes sont en difficultés à l’école, justement parce que le système scolaire français valorise essentiellement deux types d’intelligences (linguistique et logico- mathématique), et n’accorde qu’une bien moindre importance aux autres.

Quel gâchis ! Le monde aurait tellement plus à gagner si les intelligences de chacun étaient valorisées.

Dans le prochain article, je vous donnerai des pistes pour aider votre adolescent à améliorer ses résultats scolaires en utilisant ses intelligences dominantes.

N’hésitez pas à partager dans vos commentaires votre expérience. Si vous en avez parlé à votre jeune merci de partager ce qu’il en a pensé et si ça l’a aidé.

Quant à moi, j’ai expliqué la théorie des intelligences multiples à ma fille en lui listant les intelligences que je pensais être dominantes chez elle et en lui donnant des exemples concrets. Je lui ai demandé ce qu’elle en pensait… En guise de réponse j’ai vu un sourire se dessiner sur ses lèvres. Je pense que cela lui a permis de reprendre confiance en elle, elle est repartie satisfaite de notre discussion !

Sources : « A l’école des intelligences multiples » Bruno Hourst – « Vaincre les difficultés scolaires Utilisez les intelligences multiples » Renaud Keymeulen – le site internet Apprendre à Apprendre

Si vous aimez, partagez !

2 commentaires

  • Sonnya

    Quel article intéressant Stephanie. bravo! Je connaissais la théorie des 8 intelligences et je trouve tes tableaux extrêmement utiles. Mon grand a 10 ans et ton blog m’aide à gérer l’entrée prématurée au collège! Continue et merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *