apprentissage

4 étapes pour apprendre efficacement

Dans l’article d’aujourd’hui, j’ai envie de vous partager le fruit de mon travail avec Mathieu : 4 étapes pour apprendre efficacement.

Mathieu (son prénom a été modifié pour des raisons de confidentialité) est en 3ème et ses parents ont fait appel à mes services pour l’aider à se mettre au travail. En effet, Mathieu est plutôt bon élève quand il se met au travail. Or depuis quelques temps ses résultats sont en chute libre par manque de régularité dans son travail.

Le fait que Mathieu accepte que je l’accompagne est déjà un premier pas vers l’amélioration de ses résultats. Et nous avons, dans un premier temps, travaillé sur son intention. Mathieu souhaite améliorer ses résultats de manière pérenne, avoir une mention au brevet et montrer à ses parents qu’il est autonome dans ses apprentissages pour, qu’enfin, ils cessent de lui demander s’il a fait ses devoirs chaque fois qu’il souhaite sortir !

La première étape, déterminée par Mathieu, est de pouvoir apprendre de manière efficace pour y passer le moins de temps possible et pouvoir restituer ses apprentissages conformément aux attentes de ses professeurs.

Je vous partage donc les 4 étapes pour un apprentissage efficace.

APPRENDRE, CA VEUT DIRE QUOI ?

Apprendre n’a, souvent, pas le même sens pour tous : parents, enseignants, élèves.

Étymologiquement apprendre signifie “prendre en soi” du latin “apprehendere”, “saisir”.

Selon Jeanne Siau Facchin, dans son livre « Mais qu’est-ce qui l’empêche de réussir ?« , apprendre suppose qu’il existe un “objet” extérieur, un “objet de connaissance” à l’extérieur de soi et que nous devons mettre en marche des mécanismes pour s’approprier ce savoir externe.

Pour les neurosciences, apprendre c’est créer de nouvelles connexions dans le cerveau. Et, plus on apprend, plus on crée de connexions dans notre cerveau et plus “apprendre” devient facile car nous avons construit de multiples chemins.

4 ETAPES POUR APPRENDRE EFFICACEMENT

Très souvent, les élèves perdent du temps en apprenant toujours sur le même modèle. Et parfois, ils perdent du temps car la façon dont ils apprennent ne leur permet pas d’avoir de bons résultats.

Alors quelles sont les étapes pour apprendre efficacement ?

1. Le détective : 4 questions à se poser

  1. Qu’est-ce que je dois faire ?
  2. Qu’est-ce qu’on attend de moi ?
  3. Comment vais-je devoir restituer ? Quel contexte et quelle forme ?
  4. Qu’est-ce que je sais déjà ?

Cette première étape permet d’identifier les attendus pour ainsi adapter sa méthode de travail. En effet, l’élève n’apprendra pas de la même façon s’il doit restituer une poésie par cœur, résoudre des problèmes de mathématique ou rédiger une dissertation.

2. L'architecte

  1. Identifier ce qui est important et urgent.
  2. Planifier les étapes
  3. Appréhender le temps nécessaire pour chacune des étapes.

L’architecte c’est un peu l’organisateur. En fonction de ce qu’on attend de lui, l’élève va ainsi pouvoir déterminer les étapes nécessaires pour atteindre son objectif, et les planifier en fonction du temps nécessaire pour les réaliser.

3. L'artisan

  1. J’exécute le travail
  2. J’adapte ma posture : application, implication, mobilisation de toutes mes ressources
  3. Je sollicite de l’aide si besoin
  4. Je connais mes modes d’apprentissages privilégiés

Vous pourriez être intéressé par l’article sur les intelligences multiples au service des modes d’apprentissages.

L’artisan est celui qui exécute le travail et autant dire que son rôle est capital ! Comme pour des travaux lors de la construction d’un bâtiment, la posture est déterminante. Un artisan qui exécute son travail avec attention, implication et détermination réalisera un travail de qualité.

Pour réaliser ce travail d’artisan, il est important de bien se connaître (ses points forts et ses points faibles), de ne pas hésiter à demander de l’aide et d’identifier ses sources de motivation.

Vous connaissez peut être l’histoire des 3 maçons… Un homme s’approche de 3 maçons en plein travail. Il demande au premier « Que faites-vous ? »

« Je pose des briques » répond le maçon.

Il pose la même question au second maçon « Que faites-vous ? »

« Jélève un mur » répond le deuxième maçon.

Enfin, à la question « Que faites-vous ? » le troisième maçon répond « Je construis un magnifique palais ! »

Et bien connaître ses sources de motivation c’est ça. C’est savoir pourquoi on fait les choses. Le fait de travailler sur l’intention de Mathieu au début de l’accompagnement contribue à déterminer ses sources de motivation.

4. Le contrôleur

  1. Contrôler
  2. Evaluer si l’objectif est atteint
  3. Rectifier si besoin

Enfin, il est important que l’apprenant puisse valider lui même que l’apprentissage a été intégré.

Il pourra ainsi identifier ce qui mérite d’être revu ou approfondi.

Voici un récapitulatif de ces 4 étapes que vous pouvez imprimer pour votre ado, comme un « pense pas bête » !

CONCLUSION

En suivant ces étapes, l’apprenant se donne toutes les chances d’apprendre efficacement.

Bien sûr ce n’est pas la solution miracle à l’amélioration des résultats. Cela étant, ces 4 étapes vont permettre d’identifier de manière plus précise quelle étape met l’apprenant en difficulté pour, ensuite, pouvoir y apporter les réponses adéquates.

En effet, en identifiant qui du détective, de l’architecte, de l’artisan et du contrôleur a besoin d’aide, on pourra travailler sur des méthodes d’organisation, sur la motivation, des méthodes de travail etc… L’apprenant pourra mettre en place des stratégies efficaces et impacter ses résultats de manières positives.

J’ai envie de vous partager d’autres articles sur les apprentissages alors n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter si ce n’est pas déjà fait et n’hésitez pas à me dire en commentaire si le sujet vous intéresse.

Si vous aimez, partagez !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *