communication

Jalousie entre frères et soeurs : Comment s’en sortir en 3 étapes ?

Jalousie entre frères et sœurs, comment s’en sortir en 3 étapes ?

Si comme moi vous vous êtes déjà retrouvé dans des situations où l’un de vos enfants vient se plaindre parce que son frère ou sa sœur a plus de ceci, ou un meilleur cela.

Que vous vous sentez coincé parce que, vraiment, vous faites tout votre possible pour donner la même chose à vos enfants, vous faites tout pour être équitable.

Vous êtes alors tenté de justifier pourquoi son frère ou sa soeur a plus de…. . Ou alors vous partez dans des explications interminables pour démontrer que “non, ses cheveux ne sont pas plus beaux…” et que “non il n’a pas plus de… parce que lui à son âge….”.

Et là, vous sentez bien, que vous n’êtes pas sur le bon chemin parce que votre ado ne vous écoute pas et même, il monte le son en s’énervant de plus belle !

Alors, cet article « la jalousie entre frères et sœurs, comment s’en sortir en 3 étapes ? » pourrait bien vous intéresser !

La jalousie, c'est quoi ?

La jalousie c’est un sentiment. Une émotion qui survient quand on observe chez les autres ou dans la vie des autres quelque chose qu’on n’a pas et/ou qu’on pense ne jamais avoir.

Ce sentiment n’est pas très agréable à vivre parce qu’il nous rend souvent amère. Il fait ressortir le côté sombre de notre personnalité, ce qui peut nous amener à ressentir de la honte et/ou une extrême colère.

Alors comment faire pour s’en sortir quand notre ado est jaloux ?

Etape 1 : Rester centré sur votre ado

Si votre ado vient vous voir en se plaignant que son frère ou sa sœur a plus de ceci ou mieux de cela, la première chose à faire est de rester concentré sur votre ado.

On se fiche de son frère ou de sa sœur. Ce qui doit vous intéresser à ce moment là c’est votre ado !

L’erreur serait de partir dans des explications pour justifier pourquoi SON FRÈRE a plus ceci ou en quoi SA SOEUR a mieux ou n’a pas mieux cela.

Cela reviendrait en effet, à nier l’émotion ressentie par votre ado.

Alors la première chose à faire est de rester centré sur le plaignant en l’écoutant et en reformulant ce qu’il nous dit. « Ah oui, toi ce que tu aimerais c’est avoir…. comme ta soeur ? »

Etape 2 : Identifier avec votre ado ce qui lui fait vraiment envie

La jalousie est un miroir, elle montre à votre ado ce qui lui fait envie.

L’idée est d’amener votre ado à détacher l’objet ou la situation qui le rend jaloux de son frère ou sa sœur pour identifier ce qui lui fait envie exactement.

Aidez le à identifier l’essence de ce qui lui fait envie, quelle émotion il imagine qu’il ressentirait s’il avait la chose ou la situation convoitée.

Posez des questions de curiosités. Des questions ouvertes dont vous ne connaissez pas les réponses à l’avance. Ne faites pas de suppositions.

Je vous dis cela parce que j’ai failli faire des suppositions quand ma fille est venue se plaindre de son téléphone. Elle le trouvait nul et ses copines, elles, avaient des IPhones.

Je pensais que ma fille voulait un IPhone. Et en creusant un peu, j’ai compris que ce qui l’intéressait en réalité c’était d’avoir un téléphone qui fasse de jolies photos. Peu importait finalement la marque du téléphone.

Les questions de curiosité vous permettront de comprendre quel est le besoin réel de votre ado.

Et votre ado se sentira entendu, écouté, la pression devrait retomber !

Etape 3 : Que peut-on faire dès maintenant ?

Une fois que les choses ont été dites, il est temps d’invitez votre ado à se demander :

  • Qu’est-ce que tu peux mettre en place dans ta vie pour aller dans la direction de ce qui te fait envie ?
  • Comment puis-je t’aider ?
  • Quelles actions pouvons-nous mettre en place ensemble ?

Dans le cas de ma fille, il était hors de question de lui acheter un nouveau téléphone.

En revanche, je lui ai précisé que j’étais ok pour lui prêter mon appareil photo quand elle le souhaitait à condition que je le retrouve toujours à sa place.

L’idée est de mettre votre ado en chemin, en mouvement en l’accompagnant à ouvrir les possibles.

Vous gagnerez sur le long terme en l’invitant à sortir du positionnement de victime, souvent paralysant, dans lequel votre ado peut être amené à penser qu’il n’a aucun pouvoir d’action.

CONCLUSION

Il est illusoire de penser que nous pouvons apporter exactement la même chose à chacun de nos enfants.

Le sentiment de jalousie au sein d’une fratrie est donc difficilement évitable !

Alors, pour ne pas amplifier ce sentiment chez votre ado, il est important de l’accueillir, comme des indices de ce à quoi il aspire.

En l’écoutant, en prenant en compte son besoin, son envie et en l’accompagnant dans ce qu’il peut faire dès maintenant pour y parvenir, vous lui offrez un beau cadeau ! Vous lui donnez les rênes de sa vie tout en étant à ses côtés le temps nécessaire, en position de copilote.

Et vous comment faites-vous pour venir à bout de la jalousie entre frères et sœurs ?

La jalousie n’est pas réservée qu’aux ados. Les adultes aussi peuvent la ressentir. Comment vivez-vous vos sentiments de jalousie ? Parvenez vous à identifier quel besoin se cache derrière cette jalousie pour pouvoir mettre en place des choses qui répondent à votre besoin ?

Si vous aimez, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *