connaissance de soi,  vie de famille

ma fille est en âge d’avoir ses premières règles – Qu’est-ce que je lui dis ?

Votre fille grandit et vous voyez les premiers signes de la puberté pointer le bout de leur nez ?

Votre ado est en âge d’avoir ses premières règles et au delà de l’aspect pratique, vous ne savez pas quoi lui transmettre ?

Une femme a ses règles pendant 35 ans en moyenne soit 450 fois dans sa vie.

Alors que dire à votre fille pour qu’elle ne vive pas, chaque mois, ces quelques jours comme un fardeau mais plutôt comme un cadeau ?

Et si, nous transmettions à nos filles autre chose que de simples conseils pratiques ou techniques ? 

MA FILLE EST EN AGE D’AVOIR SES PREMIÈRES RÈGLES, QU’EST-CE QUE JE LUI DIS ?


Je me suis moi même questionnée pour savoir ce que je souhaitais transmettre à ma fille.

Et au delà de lui transmettre ce que je connaissais du fonctionnement de notre corps, j’avais aussi et surtout envie de lui expliquer que son cycle pouvait être son allié.


ALORS COMMENT EXPLIQUER A MA FILLE CE QUI SE PASSE DANS SON CORPS ?

Ma fille est en âge d’avoir ses règles et comme beaucoup de maman, j’ai essayé de lui expliquer avec mes mots ce qu’il se passe dans son corps et comment réagir le jour J.

Je me suis retrouvée face à une jeune ado qui fuyait mon regard, gênée, et qui avait hâte que la discussion se termine.

J’ai donc tant bien que mal essayé de lui transmettre en quelques minutes ce que je pouvais… Et j’imagine le désarroi des papas solos dans une telle situation.

Et puis j’ai découvert un atelier : le CYCLO SHOW ! Je me suis donc empressée de nous inscrire ma fille et moi, à l’atelier mère/fille (il existe aussi une version père / fils).

C’est quoi le CYCLOSHOW ?

Lors de cet atelier nous avons appris, de manière ludique, en musique et avec des jeux de rôle ce qu’il se passe dans notre corps. 

Les termes employés par l’animatrice sont à la fois scientifiques et poétiques. On parle d’hôtel 5 étoiles pour parler de l’utérus, de potion magique, des copines oestrogènes…. 

Le fait d’utiliser des images, d’être actrice, de toucher, de scénariser, de visualiser nous a permis d’ancrer ce que nous avons appris.

Parce que OUI, moi aussi j’ai appris ! 

L’animatrice a aussi parlé du clitoris (souvent oublié dans les livres scolaires) comme organe du plaisir, et des pertes blanches : à quoi servent-elles et pourquoi sont-elles importantes ?

A la fin de l’atelier, les jeunes filles restent seules avec l’animatrice qui leur explique les différents types de protections possibles.

Cet atelier est très complet, ludique et il permet de passer un moment de complicité privilégié avec sa fille.

Et surtout, le message est extrêmement positif pour exprimer ce qui se joue dans le corps d’une femme chaque mois.


COMMENT EXPLIQUER A MA FILLE QUE LE CYCLE MENSTRUEL PEUT ETRE VÉCU COMME UN CADEAU ET NON COMME UN FARDEAU ?

Combien d’entre nous se sentent fatiguées, épuisées, irritables pendant cette période de règles ? Comment en faire un cadeau ?

Le cycle de la femme est un cycle ! il ne faut pas l’oublier… Et dans ce cycle, la femme passe par plusieurs phases.

Or, dans notre société, tout est fait pour effacer, cacher les effets de ce cycle. 

Gaëlle BALDASSARI dans son livre KIFFE TON CYCLE ! nous explique que les hormones jouent un rôle très actif au cours du cycle menstruel. Elles influent entre autre sur notre énergie et notre état d’esprit.

L’auteur compare ces variations hormonales à une session de surf.

Elle nous explique que, si nous savons repérer et utiliser les différentes phases de notre session de surf, celles-ci peuvent devenir de précieux alliés.

Quelles sont les différentes phases du cycle menstruel ?

1 – La première phase : posée sur la planche

Cette phase commence 2-3 jours avant les règles et se termine 2-3 jours après le premier jour des règles.

A ce moment du cycle les hormones sont au plus bas. Les fonctions corporelles sont au ralenties d’où une sensation de fatigue plus ou moins présente.

C’est le moment, si on en ressent le besoin, de se reposer, de ralentir le rythme et de laisser le reste de la famille prendre le relais.

Dans certaines cultures, quand la femme a ses règles, le mari prend le relais et s’occupe de la gestion du quotidien à la maison.

Pour nos ados cela signifie que? pendant cette période? elles peuvent être plus fatiguées et avoir envie de se reposer. Alors laissons les se reposer !  

2 – La deuxième phase : la prise d’élan

Cette phase commence 2-3 jours après les règles.

C’est la phase où notre corps se reconstruit et retrouve son énergie. Nous avons envie de passer à la vitesse supérieure.

Alors on rame, on rame à toute vitesse. on a envie de faire mille et une chose. On retrouve notre force et notre vitalité.

Parfois on ne reconnaît pas nos ados tellement cette phase contraste avec la précédente !

3 – La troisième phase : debout sur la planche

Cette phase commence 2-3 jours avant l’ovulation et prend fin 2-3 jours après l’ovulation.

C’est la phase de la relation au monde.

Nos sens sont développés, nous recherchons le plaisir ou la joie d’être en lien avec les autres. Nous sommes donc plus ouvertes et nous avons une bonne image de nous.

Notre corps est en plein rayonnement !

Dans cette phase nous avons arrêté de ramer mais notre énergie reste haute.

4 – Quatrième phase : le tube de la vague

Cette phase commence environ 3 jours après l’ovulation et se termine 2 jours avant les règles. C’est une période ambivalente nous explique Gaëlle Baldassari. 

En effet, cette période est dominée par la production de progestérone qui agit comme la pédale de frein et par la remontée des oestrogènes qui agit comme la pédale d’accélérateur ! 

Frein et accélérateur fonctionnent en même temps !!! ce qui explique que nous voyons les choses au travers d’un filtre négatif et que nous soyons plus sujettes aux émotions fortes.

C’est la période idéale pour les activités créatives. Nous sommes encore dans l’action mais plus tournées vers soi.

C’est la période du repli et de la détente, les interactions sociales sont moins faciles.

Alors parents, je serai tentée de vous dire « tous aux abris !! » pendant cette phase ! Et pourtant le fait de savoir ce qu’il se passe dans le corps de notre ado devrait nous inviter à prendre du recul, à relativiser et à ne pas nous offusquer quand votre fille est d’humeur changeante !

Dans cette période il est important d’accueillir les émotions et de les laisser s’exprimer pour leur permettre de s’apaiser et de ne pas exploser.

Je vous invite également a regarder cet article dans KAIZEN « Le super pouvoir des cycles » . Cet article reprend et résume sous forme de bande dessinée les différentes phases expliquées par Gaëlle BALDASSARI.

QUEL EST L’INTÉRÊT DE CONNAITRE LES PHASES DU CYCLE MENSTRUEL ?

Le but est surtout d’inviter nos ados à s’observer.

A avoir conscience de ces différentes phases pour accepter de ne pas être dans un état d’esprit uniforme tout au long du mois. 

En effet, connaître son cycle c’est accepter d’avoir des baisses de régime.

C’est aussi honorer ce rythme en ralentissant quand notre corps le réclame.

L’idée bien sûr n’est pas de compter les jours pour savoir dans quelle phase nous sommes parce que chaque cycle est différent mais plutôt d’observer nos sensations et de les respecter.

CONCLUSION

Ma fille est en âge d’avoir ses premières règles, qu’est-ce que je lui dis ?

Vous l’aurez compris, au delà de l’aspect pratique et technique, j’ai envie d’inviter ma fille à écouter son corps et s’accueillir telle qu’elle est.

D’honorer et de respecter chacune des phases qu’elle traverse parce que chacune de ces phases a sa raison d’être et est temporaire.

On ne nous apprend pas à écouter nos corps, et pourtant écouter son corps permet d’être plus douce envers nous-même.

En tant que parent, savoir que nos filles passent par ces différentes phases permet de relativiser et de comprendre les comportements changeants. 

Enfin, voici une suggestion : pourquoi ne pas célébrer l’entrée de votre fille dans sa vie de femme ? par un rituel ou une invitation au restaurant avec d’autres générations de femme ou simplement en tête à tête…?

Et vous chères mamans, qu’avez-vous transmis à vos filles ? Comment le message que je souhaite faire passer à ma fille résonne en vous ?

Source : Cyclo show et Kiff ton cycle ! Gaëlle Baldassari

Photo : Pixabay : silviarita
Article susceptible de vous intéresser : L’ambiance à la maison est morose ?

Si vous aimez, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *