apprentissage

Apprendre en s’amusant avec les cartes flash

Nombreux sont les ados qui aimeraient savoir mais pas nécessairement apprendre.

Ils veulent savoir, tout de suite, sans les efforts et les contraintes associées à toute forme d’apprentissage.

Alors bien sûr, apprendre en s’amusant, est un moyen efficace pour mobiliser plus facilement nos ados dans leurs apprentissages.

Il est important de comprendre que plus nous prenons du plaisir à apprendre mieux nous apprenons.

Dans cet article, je vous partage un moyen simple de permettre à votre ado d’apprendre en s’amusant : les cartes flash.

6 BONNES RAISONS D'APPRENDRE EN S'AMUSANT AVEC LES CARTES FLASH

Le système des cartes flash est d’une simplicité enfantine. Il permet d’apprendre en s’amusant. Tous les enfants issus du système éducatif d’influence anglo-saxonne connaissent le concept de flashcards pour apprendre et mémoriser.

Il peut être utilisé par tous : les enfants à l’école, les étudiants à l’université, les adultes dans le monde du travail.

6 bonnes raisons d’apprendre en s’amusant avec les cartes flash :

  • faciles à fabriquer, à utiliser et d’un coût quasi nul : on découpe, on écrit avec des couleurs, on manipule. De simples petites fiches en papier peuvent suffire.
  • elles peuvent être utilisées autant qu’on en a besoin, dans un but d’entraînement et de mémorisation.
  • idéales pour l’auto-apprentissage : l’élève peut se corriger seul. Il peut le faire autant de fois que nécessaire, sans avoir le jugement d’un tiers sur ce qu’il sait ou sur ce qu’il ne sait pas encore.
  • mémoriser de manière ludique et efficace : fini le rabâchage solitaire passif. Avec les cartes flash votre ado est dans une démarche active de mémorisation, amusante et bien plus efficace.
  • Jouer seul, à deux ou en équipe.
  • Pour toutes les matières, à tous les niveaux d’apprentissage, à tous les âges. Le champ d’application est infini.

COMMENT FABRIQUER LES CARTES FLASH ?

  • Vous pouvez réaliser 16 cartes flash dans une feuille A4 de papier ordinaire. Pour une utilisation intensive on peut utiliser des bristol.

  • Sur chaque carte vous notez une question au recto et la réponse au verso (évitez les questions dont la réponse est oui ou non). Par exemple : recto : date de la bataille de Marignan – verso : 1515
Crédit photo : Apprendre à éduquer

  • Ecrivez gros, avec des couleurs bien voyantes pour utiliser votre mémoire photographique. Vous pouvez aussi utiliser des dessins et des symboles liés à ce qui doit être retenu : l’image aide à mémoriser.

COMMENT JOUER ?

Il est possible de jouer seul ou à plusieurs.

Je vous propose aujourd’hui l’utilisation « de base » des cartes flash. Cela étant si vous aimez l’idée, vous trouverez 40 idées de jeux dans le livre « Mémoriser sans s’ennuyer« .

Pour utiliser les cartes flash seul, il vous faut créer une boîte avec 3 compartiments.

Pour jouer :

  • placer toutes les cartes dans le compartiment de gauche
  • prendre la 1ère carte
  • lire la carte et répondre à la question (par exemple : définition du commerce triangulaire), ou s’il s’agit de la réponse, donner la question correspondante.
  • vérifier en retournant la carte
    • si vous ne vous êtes pas trompé, mettre la carte dans le 2ème compartiment
    • si vous vous êtes trompé, apprendre la bonne réponse et remettre la carte au milieu de celles qui sont encore dans le compartiment 1, celui de gauche.

Progressivement, toutes les cartes vont passer du compartiment de gauche vers celui du milieu.

  • lorsque toutes les cartes sont dans le compartiment du milieu, recommencez le processus. Mélanger les cartes du compartiment du milieu, prendre la carte du dessus :
    • si vous répondez correctement, la carte passe dans le 3ème compartiment
    • si vous vous trompez, la carte revient dans le 1er compartiment.
  • Au bout d’un moment, la boîte du milieu sera vide et il y aura des cartes dans le 1er compartiment et d’autres dans le 3ème.
  • Recommencez l’ensemble du processus avec les cartes qui sont retournées dans le 1er compartiment.

Lorsque toutes les cartes sont dans le compartiment 3, les notions sont normalement acquises.

Voici une vidéo qui explique le principe de l’utilisation de la boîte. Vous pouvez également utiliser 3 enveloppes plutôt qu’une boîte.

Rien n’empêche bien sûr de rafraîchir sa mémoire en rejouant pour consolider davantage les apprentissages.

Cette méthode à l’avantage de permettre à l’élève de vérifier tout de suite où il en est dans son apprentissage.

Il existe une multitude de jeux avec les cartes flash pour jouer seul ou à plusieurs (la bataille vous pouvez regarder cette vidéo à partir de la minute 4.23, jeu du lièvre et de la tortue, le bouchon), si le sujet vous intéresse n’hésitez pas à me le dire en commentaire pour que je vous prépare un nouvel article sur le sujet.

TRUCS ET ASTUCES

  • le nombre “souhaitable” pour jouer est de 30 à 50 cartes
  • Vous pouvez mélanger des cartes de différentes matières (vocabulaire d’anglais, date d’histoire, définition de géographie etc…). L’effet de surprise créé à chaque carte tirée évite la monotonie: le cerveau adore ça.
  • Pour bien mémoriser il est important de répéter. Pour cela, vous pouvez utiliser le principe du “10/48/7”. Vous répétez dans les 10 minutes, puis dans les 48h et enfin dans les 7 jours.
  • Si l’enseignant l’autorise, votre ado peut garder un paquet de cartes flash vierges en classe et les remplir au fur et à mesure du cours. Les cartes seront ainsi prêtes et disponibles à l’issue du cours. Il pourra même les revoir lors de son trajet en bus pour rentrer chez lui, s’il le souhaite.

CONCLUSION

Apprendre en s’amusant ça change tout ! On prend du plaisir, on ne se sent pas jugé ni mis en difficulté et se tromper fait parti du jeu.

Les cartes flash permettent vraiment à votre ado de prendre en main son apprentissage et ainsi de développer son autonomie.

Et vous comment faites vous pour apprendre en jouant ? N’hésitez pas à partager vos trucs et astuces, ce blog n’en sera que plus riche .

Source : Mémoriser sans ennuyer – Brun Hourst

Vous pourriez être intéressé par les articles suivants : 4 étapes pour apprendre efficacement

Si vous aimez, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *