confinement 5 astuces pour ne plus subir votre quotidien
communication,  vie de famille

Confinement : 5 astuces pour ne plus subir votre quotidien

Vous vous sentez fatigué(e) par vos journées en confinement.

Tous les soirs, au moment de vous coucher, vous vous dites que vous avez vraiment passé une mauvaise journée. Vous avez subi vos taches quotidiennes et les humeurs des uns et des autres.

Et le problème, c’est que demain vous allez revivre la même journée, parce que rien ne change….

Confinement : 5 astuces pour ne plus subir votre quotidien

Petit retour en arrière…

Un petit retour en arrière pour vous expliquer qu’en 2017, j’ai rencontré Christine Lewicki coach et auteur des livres “J’arrête de râler”. Suite à cette rencontre je me suis engagée dans le challenge “J’arrête de râler”.

Si vous voulez en savoir plus sur ce challenge, je vous invite à découvrir le blog de Christine.

Grâce à ce challenge j’ai repris les rênes de ma vie. Je ne subissais plus mon quotidien et je ressemblais de plus en plus à la maman calme de Florence Foresti !

Alors finalement, l’idée d’être confinée avec mari et enfants me réjouissait presque…

Et pourtant, dés les premiers jours du confinement, j’ai été prise, par surprise, dans un véritable tsunami.

Un mari qui m’expliquait en râlant que les enfants n’avaient pas fait ceci ou au contraire qu’ils avaient fait cela.

Mon fils qui se levait 15 fois de sa chaise, se roulait à terre dès que je lui demandais d’écrire trois phrases sur son cahier vert.

Mon ado qui me demandait à longueur de journée quand est-ce que le confinement serait terminé pour revoir ses amis et pouvoir reprendre son activité du mercredi.

Sans compter que chaque jour je cumulais les rôles de cuisinière, professeur des écoles et de collège, blanchisseuse, négociatrice, gestionnaire des stocks, technicienne de surface, médiatrice, psychologue… et j’en oublie certainement !

A la fin de la journée, je me sentais vidée de toute énergie, frustrée de ne pas avoir pu travailler comme je le voulais, et de ne pas avoir passé du temps de qualité avec mes enfants et mon mari.

Et j’avais le sentiment que je vivais chaque jour la même journée comme dans le film “un jour sans fin”.

Alors j’ai dit STOP !

Il m’a fallu un mois pour trouver un nouveau rythme. Je vous livre mes 5 astuces pour ne plus subir mon quotidien.

1. Je m’observe

Je me suis observée pour identifier ce qui ne me convenait pas dans mon quotidien.

En coaching on apprend que derrière une émotion se cache un besoin.

Alors dans cette phase d’observation à chaque fois que mon corps se tendait, que je m’énervais ou que je râlais, je cherchais à comprendre le besoin qui n’était pas satisfait.

Parmi les besoins que j’ai identifié il y avait un besoin de reconnaissance, un besoin de partage des tâches, un besoin de “vrais” moments de partage en famille, le besoin de consacrer du temps à mon travail, un besoin connexion à mon corps, un besoin d’être seule etc…

2. Je fais des demandes claires à mon entourage

Quand on connaît nos besoins il est beaucoup plus facile de faire des demandes claires.

En effet, dire que ça ne va pas, qu’on n’est pas content sans demander ce qu’on veut à la place et bien ça ne sert pas à grand chose !

Alors j’ai demandé :

  • à mon mari de ne plus venir râler devant moi et de s’adresser directement aux personnes concernées.
  • de plus m’occuper des repas du soir pour me permettre de travailler un peu plus tard le soir.
  • de l’aide pour le passage de l’aspirateur et de la serpillère.
  • à ce que toute la famille se mette à ranger la maison en fin de journée pour pouvoir passer la soirée dans un lieu agréable et rangé.

3. Je choisis mes batailles

Je lâche prise !

  • En privilégiant la qualité de la relation avec mon fils plutôt que les cris pour aligner trois phrases dans un cahier. J’ai téléphoné à sa maîtresse pour lui expliquer que c’était difficile pour lui et nous avons convenu qu’il n’écrirait qu’une seule phrases.
  • En décidant de revoir mes objectifs de travail à la baisse pour prendre le temps de jouer avec mes enfants.
  • Et en faisant le deuil de me mouvoir dans un environnement propre et rangé !

4. Je prends soin de moi

Je suis convaincue qu’une maman qui se sent bien ce sont des enfants qui vont bien.

Et pour aller bien je dois prendre soin de moi.

Voilà, pour moi, comment cela s’est concrétisé :

  • acheter un lait corporel pour prendre soin de ma peau sèche.
  • sortir me promener seule 4 fois par semaine.
  • me lever plus tôt pour avoir le temps de lire au calme.
  • sourire le plus souvent possible parce que le cerveau ne fait pas la différence entre un vrai sourire et un faux sourire. Pour le cerveau si je souris c’est que tout va bien, je suis joyeuse.
  • mettre de la musique dès le petit déjeuner pour me mettre dans une bonne énergie.

5. Je prends soin de ma relation aux autres

Prendre soin de ma relation aux autres fait partie de mes besoins comme :

  • appeller ma famille, mes amis pour prendre des nouvelles.
  • proposer un jeu à mes enfants dans la journée.
  • avoir des discussions riches avec mon mari.
  • prendre le temps de discuter avec mes voisins.

CONCLUSION

Alors bien sûr tout ça ne s’est pas fait en un jour, il m’a fallu du temps, pas loin d’un mois pour trouver un équilibre.

J’ai testé des choses qui n’ont pas fonctionnées, j’ai cherché à faire autrement.

Ce qui compte c’est la persévérance.

Aujourd’hui, il m’arrive encore de subir quelques événements dans la journée mais cela n’a rien de comparable avec les journées que je passais au début du confinement.

La méthode J’arrête de râler de Christine Lewicki a transformé mon quotidien bien avant le confinement que nous vivons aujourd’hui.

Si bien que je suis devenue Ambassadrice J’arrête de râler pour accompagner les personnes à devenir actrices de leur vie et à ne plus subir leur quotidien.

Si vous ne souhaitez plus subir votre quotidien et que vous avez besoin d’être accompagné(e) dans cette démarche n’hésitez pas à m’adresser un mail à l’adresse unadoalamaison@gmail.com je vous contacterais pour vous donner plus de précisions sur le contenu et la date des prochains ateliers.

Je vous assure que nous ne sommes pas obligés de subir notre quotidien.

Une autre vie est possible et lorsqu’on y accède la vie est bien plus belle et légère et ce quelles que soient les circonstances.

Et chez vous comment ça se passe ?

Avez-vous des astuces pour ne plus subir votre quotidien ?

Vous pourriez être intéressé par d’autres articles

L’ambiance à la maison est morose ?

6 astuces pour survivre au confinement avec un ado

Si vous aimez, partagez !

2 commentaires

  • Sylvie

    J’admire vraiment ta capacité à prendre du recul sur tes émotions. J’ai pris des notes tout le long de ma lecture. Je commence bientôt le challenge, le 22, c’est acté. Avec les enfants à temps plein, j’ai un bon handicap mais ça va le faire lol

    • Stéphanie

      Je te souhaite un bon challenge. Ce n’est pas facile mais c’est hyper enrichissant, se mettre en mode méta pour se regarder fonctionner et réagir… quel beau voyage vers une meilleure connaissance de soi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *