communication,  vie de famille

un rituel en famille pour des échanges constructifs avec nos ados

Comment entretenir le lien avec nos ados quand on se croise toute la semaine ?

Il n’est pas toujours facile, dans nos vies surbookées créer les conditions pour permettre à chaque membre de la famille de s’exprimer sereinement ?

Alors, comment s’y prendre pour créer des moments magiques avec nos ados ?

Dans cet article je vous raconte comment, la mise en place d’un rituel en famille, nous permet de nous retrouver, de nous rencontrer, de prendre soin de nos liens.


Cet article participe à l’événement inter-blogueurs sur le thème: “Ces rituels qui créent de l’équilibre dans nos vies!” du blog artmonny sur lequel j’ai notamment apprécié la lecture de l’article : « mes trois habitudes zen pour vivre plusieurs vies en une ». Dans cet article, Sonnya, une amie blogueuse que j’aime beaucoup pour les défis qu’elle propose, évoque la puissance des habitudes. Et lorsqu’on est parent d’ado, mettre en place des habitudes pour prendre soin de soi est un vrai cadeau à se faire à soi même. 


Revenons au pouvoir du rituel.

Depuis 1 an, nous avons mis en place un rituel qui permet de créer les conditions de véritables échanges entre les membres de la famille.

Ces échanges sont parfois tellement profonds que mon cœur de maman explose !

ALORS C’EST QUOI CE RITUEL ?

Ce rituel c’est l’apéro du vendredi soir en famille.

Chaque vendredi, aux alentours de 19 heures, nous préparons ce qui va composer notre apéritif dînatoire.

Nous ne prévoyons aucune sortie, sauf rares exceptions, pour honorer ce rendez-vous qui est devenu, au fil du temps, un moment incontournable de notre vie de famille.

UN APERO POUR QUOI FAIRE ?

Vous vous doutez bien, qu’au delà d’être un moment agréable pendant lequel toute la famille est détendue, ce moment en famille a plusieurs vertus :

1- La première, c’est d’avoir un repas de moins à préparer. Et cette simple perspective me met dans de meilleures dispositions quand je rentre le soir. Je me sens tout de suite plus disponible.

2- C’est un moment informel, nous nous installons dans le salon. Tout le monde est détendu, et donc plus apte à s’exprimer sereinement et dans la bonne humeur.

3- Ce moment de partage nous permet de nous retrouver. Après une semaine souvent bien chargée durant laquelle nous nous sommes croisés, cet apéro est une véritable occasion de retrouvaille entre frère et sœur, entre parent et enfant.

4- Enfin, c’est le moment idéal pour entretenir le lien avec nos ados.

IL RESSEMBLE A QUOI CET APERO ?

Après avoir posé nos téléphones portables et plongé la main dans les olives, le houmous et bu une gorgée de notre boisson préférée, voici comment se déroule notre apéritif :

1- Célébrer les bonnes nouvelles de la semaine.

Nous trinquons, nous célébrons les événements positifs de la semaine.

Et il y en a chaque semaine ! Ça peut être un progrès de l’un des enfants, une réussite professionnelle, une rencontre appréciée, une recette réussie, la fin de la semaine, etc…

2- Remerciements mutuellement.

Alors là, je vous dis tout de suite, quand j’ai commencé à remercier les membres de ma famille, ils m’ont regardé d’un drôle d’air !

L’air de dire : « mais qu’est-ce qu’elle fait ? »

J’ai continué. Et chaque semaine j’essaie de trouver ce pour quoi je peux remercier chaque membre de la famille.

Et parfois, d’autres membres de la famille enchaînent.

Le moment magique c’est quand les enfants se remercient entre eux ! Cela n’arrive pas chaque semaine mais quand c’est le cas mon cœur de maman est gonflé à bloc !

Généralement je remercie pour des événements qui se sont passés dans la semaine.

Par exemple : 

  • être venu à table dès que le repas était près et j’explique que cela m’a évité de répéter 50 fois “à table !” et m’a permis d’être dans de meilleures dispositions pour le repas. 
  • avoir aidé à débarrasser la table. 
  • remercier un enfant d’avoir tenu son engagement… 

Je remercie aussi mon mari pour avoir préparer le repas tel jour, d’être rentré plus tôt tel autre jour etc…

Tout ce pour quoi je remercie, peut paraître normal dans une vie de famille. Il est “normal” de venir à table dés qu’on appelle, d’aider aux tâches ménagères etc… mais le fait de le souligner et remercier ce que j’ai apprécié donne envie aux membres de la famille de poursuivre dans cette voie et là tout le monde y gagne !

Dans l’article « une astuce pour entretenir le lien avec son ado – les mots doux » j’évoquais déjà le pouvoir des remerciements. Et notamment j’expliquais comment, remercier me permettait de mettre mon attention sur ce qui va bien.

3- Parler de sujets qui intéressent toute la famille.

Comme la destination des prochaines vacances ou le programme du weekend. D’une manière générale ce moment permet de discuter d’un sujet qui intéresse toute la famille.

Souvent à ce moment de l’apéro il y a débat. Chacun fait part de son point de vue et prend en compte le point de vue des autres. C’est assez drôle d’écouter les discussions pour, finalement, arriver assez naturellement à une solution qui convient à tous.

La semaine dernière par exemple, le sujet de discussion portait sur le calendrier de l’avent. Ma fille de 12 ans tenait absolument à avoir un calendrier de l’avent.

De mon côté j’ai expliqué qu’il n’était pas question que j’achète un calendrier à chacun (donc trois calendriers) et que les calendriers du commerce ne me plaisaient pas d’autant plus que j’étais dans une démarche zéro déchet !

Avec mon mari, nous avons laissé les enfants, discuter, négocier. Au final nous avons trouvé une solutions qui nous convenait à tous et qui prenait en compte les besoins chacun.

Je vous assure que c’était vraiment très beau de les voir discuter, échanger, négocier sereinement. Chacun a fait un pas vers l’autre, c’était un beau moment.

Si on prend le temps d’écouter chaque membre de la famille sans jugement et en accordant de l’importance au point de vue de chacun, je vous assure que c’est la promesse d’un vrai échange cœur à cœur avec votre famille.

Ces moments sont rares dans nos quotidiens bien chargés alors créer les conditions pour que cet échange ait lieu est un véritable cadeau.

4- Terminer par un programme commun.

Enfin, l’hiver nous terminons notre apéro devant une émission de télé que les enfants n’ont pas pu regarder pendant la semaine, ou devant un film. Nous pourrions également faire un jeu de société en famille. L’été nous sommes dehors donc c’est souvent l’occasion de flâner au soleil sur la terrasse.

UN AUTRE RITUEL…

J’ai découvert, la semaine dernière, dans le livre “La discipline positive pour les adolescents” ce que Jane Nelsen et Lynn Lott appellent les TEF (Temps d’échange en Famille). Ces TEF ressemblent étrangement à notre apéro du vendredi soir ! 

Les auteurs ajoutent une dimension supplémentaire en proposant de parler, durant ce TEF, de sujets qui ont posé problème durant la semaine et de trouver une solution ensemble.

Pour que le TEF se déroule dans de bonnes conditions voici quelques règles à respecter :

1. commencer par un tour d’appréciation positives sur la vie en famille. Chacun remercie un ou plusieurs membre de la famille.

2. Suivi des solutions choisies lors du dernier TEF.

3. Questions à l’ordre du jour. Durant la semaine, une feuille ou un tableau est à disposition pour noter les sujets à aborder au prochain TEF.

4. se faire plaisir ensemble : planifier des sorties, des week-end.

Les auteurs rappellent l’importance de ne pas juger, critiquer ou contraindre durant le TEF et de :

a) choisir le bon moment,

b) la bonne durée,

c) instaurer la confiance en commençant par les appréciations positives,

d) être bienveillant et réaliste,

e) choisir une solution et l’essayer. Choisir un gardien du suivi pendant la semaine,

f) savoir remettre à plus tard quand la discussion est animée.

CONCLUSION

Finalement, peu importe la forme que prend ce rituel. Le plus important selon moi est de trouver régulièrement l’espace pour une vraie connexion avec les membres de la famille.

Un moment pendant lequel nous offrons l’un des plus beau cadeau : une présence pleine et entière. 

Un espace durant lequel nous entrons dans le monde de notre ado, sans jugement. Juste avec ce qu’il faut de curiosité pour s’intéresser à ce qu’il vit au quotidien pour mieux le comprendre.

Et vous, comment faîtes-vous ? A quoi ressemblent vos rituels en famille ? N’hésitez pas à partager en commentaires vos rituels en famille qui pourraient donner des idées aux parents. 

Et bien entendu, n’hésitez pas à partager cet article et cette pratique autour de vous si vous pensez qu’elle peut intéresser d’autres parents.

Source : La discipline positive pour les adolescents de Jane Nelsen & Lynn Lott- Photo : Alexas Photos sur Pixabay

Si vous aimez, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *