2 outils puissants pour devenir le parent que vous voulez être
vie de famille

2 outils puissants pour devenir le parent que vous voulez être

C’est parti ! la rentrée est lancée, avec son lot de bonnes résolutions.

Peut être y a-t-il certaines situations vécues l’année dernière que vous vous promettez de ne pas revivre cette année ?

Vous avez envie d’être plus patient, plus à l’écoute etc…

Alors, comment devenir le parent que vous voulez être ?

Première étape : Quel parent voulez-vous être ?

La première chose à faire est de vous demander : Quel parent voulez-vous être ?

En sachant précisément où vous voulez aller, vous vous donnez toutes les chances d’atteindre votre objectif.

Nous pouvons rapidement nous laisser piéger par le quotidien, laisser les événements venir à nous, nous laisser entraîner dans la spirale d’un emploi du temps qui s’impose à nous.

Si vous ne faites pas un choix conscient du parent que vous voulez être alors le quotidien, les circonstances dirigeront votre vie. Vous vivrez en réaction aux événements du quotidien. Vous serez alors en mode gestion, contrôle, efficacité, au lieu de réfléchir à une direction, un objectif à long terme, à une atmosphère familiale.

Pour avoir une chance de devenir le parent que vous voulez être, il faut d’abord définir de manière précise à quoi ressemble ce parent. 

Pour cela, je vous propose un petit exercice.

Imaginez que vous vous rendez à l’enterrement d’un être cher. Vous entrez dans le bâtiment, vous remarquez les fleurs disposées autour du cercueil, vous voyez le visage de vos enfants et vous ressentez la peine qu’ils ressentent. Lorsque vous vous penchez sur le cercueil vous vous trouvez face à vous même. Vous assistez en réalité à votre propre enterrement.

Au cours de la cérémonie, vos enfants parlent de vous.

Que voudriez-vous qu’ils disent ? Quelle sorte de père ou de mère voudriez-vous qu’ils décrivent ? Quelles qualités aviez-vous ? Quel est le petit “plus” que vous souhaiteriez avoir apporté dans leur vie ?

Installez-vous confortablement avec un papier et un stylo pour prendre le temps de réfléchir et choisir avec soin les adjectifs que vous aimeriez que vos enfants emploient en parlant de vous.

En faisant cet exercice, vous allez toucher à vos valeurs profondes.

Deuxième étape : Comment ne pas oublier le parent que vous voulez être ?

Maintenant que vous avez défini quel parent vous voulez être, comment le devenir dans la vraie vie ?

Je vous propose de réfléchir à la personne (réelle ou fictive) qui incarne le plus l’idée que vous vous faites du parent que vous voulez devenir. 

Ce peut être par exemple Maria Montessori, le grand schtroumpf, isabelle Fillioza, Blanche neige, Omar Sy etc…

Peu importe, l’essentiel est d’avoir en tête l’image de celui ou celle qui incarne le plus le parent  que vous voulez être. Ce peut être aussi un mélange de plusieurs personnes.

Vous pouvez aimer la douceur de Blanche neige, la patience de Maria Montessori, le fun de Florence Foresti etc… 

Une fois choisie, je vous invite à découper dans un magazine une photo de cette personne, ou encore la dessiner ou faire un montage photo.

Vous pourrez alors afficher l’image ou le dessin sur votre frigo.

Et chaque fois que vous vous trouverez dans une situation où vous sentez que vous vous écartez de votre image idéale vous pourrez alors vous demander : Que ferait Maria Montessori dans ce cas ? Que ferait le grand schtroumpf ? etc…

Vous pourrez ainsi agir en fonction des valeurs qui vous sont chères. 

Et le fait d’avoir votre image sous les yeux chaque fois que vous ouvrirez votre frigo, ces valeurs, ce modèle se rappelleront à votre inconscient et vous vous donnerez ainsi toutes les chances de ressembler au parent que vous voulez être.

CONCLUSION

Nous ne prenons pas toujours le temps de nous poser ces questions riches. Nous vivons par conséquent notre quotidien en mode réaction plutôt qu’en étant proactif.

Notre cerveau est pourtant un instrument formidable, malléable à souhait. Si nous savons le diriger, il peut nous emmener là où nous le souhaitons.

Car, n’oublions pas, nous nous fixons nos propres limites.

Alors quel parent voulez-vous être ? Quelle personne incarne le plus ce parent ?

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me le dire en commentaire et à le partager !

Si vous aimez, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *